Lieux

Cologne

Infos

cologne allemagne gastronomie

Instagram

Catégories

August 25, 2015
cologne allemagne gastronomie
Parlons Food

Non l’Allemagne n’est pas que ce pays où la langue paraît si barbare ! C’est surtout de très belles villes comme celle de Cologne mondialement connue à travers le monde pour sa cathédrale et son eau, créée en 1709 par Jean-Marie Farina. De Neumarkt au quartier belge en passant par les rues qui bordent le Rhin, je vais retracer ici mes escapades culinaires colonaises qui, je l’espère, feront changer d’avis les plus récalcitrants à venir séjourner quelques jours (voire plus si affinités) en Allemagne.

Impossible de faire escale à Cologne sans goûter à la bière blonde locale : la Kölsch ! A la terrasse des brasseries, au restaurant ou même au Rewe du coin (supermarché local), la Kölsch est partout ! Ne vous avisez pas de demander une autre bière que celle-ci au risque de vous faire taper sur les doigts ; et surtout PAS l’Altbier, brassée dans la ville rivale Düsseldorf située à 40km de Cologne. Légère et peu amère, la Kölsch se boit dans un verre de 20cl pour qu’elle reste toujours fraîche. La tradition veut qu’on recouvre son verre quand on a étanché sa soif, sinon le serveur se fera un plaisir de vous resservir sans modération. Il en existe de plusieurs marques : Reissdorf, Dom, Sion, Mühlen, Gaffel, Früh… à vous de faire votre kölschathon (la marathon de la Kölsch) pour élire votre favorite. Prost (comme on dit là-bas) !

En Allemagne comme partout, vous ne pourrez pas passer à côté de plats incontournables qui font partie de la gastronomie nationale. Parmi eux, la Schnitzel, une escalope panée servie généralement avec des Pommes (frites), de la confiture ou une salade. Ce plat venu d’Autriche et originaire de Milan est normalement à base de veau, mais en Allemagne on la préfère de loin au porc. Deux adresses testées et approuvées pour manger une Schniztel : Brauerei Pütz (Engelbertstraße 67) et Papa Joe (Alter Markt 50-52), plus touristique, dans laquelle vous pourrez jouer de la musique avec des automates, ça vaut le coup d’œil.

A Cologne, face à la Schnitzel, il y a la Currywürst, le plat emblématique d’Allemagne qu’on ne présente plus. Cette saucisse plutôt berlinoise mais présente partout en Allemagne, est communément servie dans une barquette et se déguste débout dans un Imbiss (snack). A la Brauereiausschank Severin (Severinstraße 28), vous aurez le plaisir de manger une Currywürst assis en terrasse face à l’église Saint-Séverin et profiter du quartier calme et un brin bourgeois d’Altstadt-Süd.

Dans le centre-ville, les amateurs de burgers devraient trouver leur bonheur chez Hans im Glück (Hohenzollernring 38-40) ou encore à Burgerlich (Hohenzollernring 25) qui propose un concept de service plutôt original grâce aux tablettes qui sont directement incrustées dans les tables. En quelques clics, le repas est commandé et enregistré sur une carte qu’il faudra amener au serveur au moment de payer l’addition.

Non loin de ces deux restaurants se trouve Na Senzala (Limburger Str. 13) qui est certainement le meilleur endroit de la ville pour manger brésilien (on vous l’accorde ce n’est pas très local). L’une des spécialités du restaurant, le Ximxim da Galinha : poulet, noix de cajou, crevettes avec une sauce tomate au lait de coco accompagné de riz et d’une salade.

Une fois par mois, le Street Food Festival de Cologne s’installe à Jack in the Box (Vogelsanger Str. 231) ou à Odonien (Hornstraße 85) dont voici quelques photos. Expositions, vernissages, concerts… ont lieu dans cet endroit insolite. Et chaque année, au mois de septembre, des artistes s’emparent d’ Odonien à l’occasion du Festival des Robots (Roboter-Kunst Festival) pour redonner vie à cette casse à ciel ouvert.

Justine Berthelot

Petite, impossible de me faire manger quoi que ce soit. Aujourd’hui, tout ça a bien changé et je voue un véritable culte à la pâtisserie et aux desserts en général.

Articles Similaires